Logo Vannes

Contempler un arbre remarquable

Nature

23 novembre 2022

Distingués pour leur forme, leur longévité ou leur rareté, les arbres remarquables de Bretagne sont aujourd’hui préservés et valorisés. Consacrés par une histoire particulière, des dimensions spectaculaires ou une situation atypique, les arbres remarquables du golfe du Morbihan méritent une visite.

La sylvothérapie, un booster de bonne humeur

Le besoin actuel de se reconnecter avec la nature est de plus en plus présent. Pour l’assouvir, il existe de nombreuses possibilités, à commencer par se rapprocher des arbres. Leur pouvoir bienfaisant pour lutter contre le stress et rebooster notre système immunitaire est désormais reconnu. La sylvothérapie ou thérapie par les arbres a d’ailleurs le vent en poupe !

Que ce soit dans la forêt des Landes de Lanvaux, dans le bois de Pont-Sal à Plougoumelen ou sur une île du golfe du Morbihan, vous pourrez rencontrer différentes essences comme le chêne vert, le chêne pédonculé, le pin de Monterey ou le châtaignier.

Certains spécimens sont classés « arbre remarquable ». Le comité d’experts du Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement (CPIE) Forêt de Brocéliande a identifié 500 sujets intéressants disséminés dans le département du Morbihan. Parmi eux, 101 arbres sont aujourd’hui classés comme « remarquables ».

Où voir des arbres remarquables dans le Golfe du Morbihan ?

Autour du golfe, quelques spécimens se font particulièrement remarquer grâce à leur forme, leur rareté ou leur exceptionnelle longévité. Découvrez notre sélection de trois arbres singuliers à voir autour de Vannes.

Le chêne vert de Berder – Larmor-Baden

Le chêne vert de Berder
Lamor-Baden

Le chêne vert de l’île Berder est l’un des plus spectaculaires que compte le golfe du Morbihan. Il se distingue par son tronc qui s’élance en couronne vers le ciel telle une spirale végétale. 

  • Âge : 250 ans
  • Hauteur : 16 mètres
  • Circonférence : 4,45 mètres

Pour le contempler, franchissez à marée basse le passage vers l’île de Berder depuis Larmor-Baden. L’arbre se trouve à l’entrée sud de la pointe nord-ouest, en direction de la chapelle.

Le saule pleureur des remparts – Vannes

Le saule pleureur des remparts
Vannes

Ce majestueux saule pleureur légèrement penché sur les eaux de la Marle déploie une longue chevelure qui se dédouble dans le miroir de la rivière. Sa silhouette ondoyante et ses fines feuilles lancéolées frémissent au moindre souffle du vent. On ne voit que lui au pied des fortifications de Vannes.

  • Âge : 80 ans 
  • Hauteur : 16 mètres 
  • Circonférence : 4 mètres

À partir de la cathédrale de Vannes, prenez la rue Saint-Guenhael, puis le long des remparts à droite, la rue Francis Decker. Franchissez ensuite à droite la première passerelle.

Le châtaignier de Mané-Moustran – Baden

Le châtaignier de Mané-Moustran
Baden

Cet énorme châtaignier au tronc tortueux et conique déborde largement sur le sentier côtier. On le compare volontiers à un chevalier tenant sa lance, symbolisée par une de ses branches, dignement aiguisée pour une joute chevaleresque ! 

  • Âge : 400 ans
  • Hauteur : 18 mètres
  • Circonférence : 8,10 mètres

Pour le voir, empruntez depuis Baden la D101, la D316 puis la D316a, jusqu’à Mané-Moustran.

Au parking, prenez le premier chemin en contrebas, entre deux propriétés, puis suivez sur votre gauche le sentier littoral.

Un guide dédié aux arbres remarquables autour de Vannes

Vous souhaitez en savoir plus sur les arbres remarquables situés autour de Vannes ? Téléchargez cet extrait du Livre des Arbres remarquables du Morbihan depuis le site du Département.

Pensé comme un guide, il permet aux curieux de partir à la rencontre de 7 arbres remarquables autour de Vannes :

  • Le châtaignier de Mané-Moustran à Baden
  • Le chêne vert de Berder à l’île Berder
  • Le pin de Monterey à Saint-Philibert
  • Le châtaignier de Montaigu à Tréffléan
  • Le chêne vert de l’hôpital à Vannes
  • Le chêne de la rue Jérôme d’Arradon à Vannes
  • Le saule pleureur des remparts à Vannes

Si partir à la rencontre de ces arbres exceptionnels demeure une expérience bienfaisante, veillons toutefois à les protéger ! Rester sur les sentiers pour les admirer permet d’éviter le piétinement autour des arbres et préserver ainsi leurs racines.