Logo Vannes

5 spots pour observer les oiseaux d’eau dans le Golfe du Morbihan

Nature

2 novembre 2022

Avec ses nombreux îlots, vasières et marais littoraux, le parc naturel régional du Golfe du Morbihan offre un havre d’exception pour les oiseaux d’eau. On y recense plus de 200 espèces chaque année. Découvrez 5 spots incontournables pour les observer !

Observer les oiseaux sur la réserve naturelle des marais de Séné

Située au sud-est de Vannes, la réserve naturelle nationale des marais de Séné s’étend sur 530 hectares. Elle représente le plus grand espace naturel du golfe du Morbihan

Plus de 220 espèces d’oiseaux ont déjà été recensées sur ces anciennes salines constituées de vasières, de prés salés et de prairies humides. On y découvre de nombreuses variétés de canards et de limicoles, mais aussi des sternes, bécasseaux, échassiers et vanneaux huppés.

Deux formules sont proposées pour visiter la réserve naturelle de Séné : 

  • un accès libre avec 2 sentiers, 1 observatoire et 2 plateformes d’observation 
  • un accès payant avec 2 sentiers et 5 observatoires 

Des animateurs nature sont présents dans les observatoires ou le long des sentiers pour vous faire découvrir les différentes espèces d’oiseaux d’eau et les paysages de la réserve naturelle. Comptez 2 heures de visite.

La presqu’île de Rhuys : deux sites d’observation des oiseaux d’eau

Sur le pourtour sud de la baie du golfe, vous aurez le choix entre deux espaces naturels : les marais de Suscinio et les marais du Duer. Ces deux anciennes salines se trouvent sur la commune de Sarzeau.

Réserve du Duer à Sarzeau – © A.Lamoureux

La réserve naturelle des marais du Duer 

Situés dans la baie de Saint-Colombier, les marais du Duer sont spécialement aménagés pour faciliter l’observation des oiseaux. Un sentier ponctué de deux observatoires permet aux visiteurs de contempler les oiseaux migrateurs et sédentaires. L’hiver demeure la meilleure saison pour découvrir le faucon pèlerin, la grande aigrette ou le courlis cendré. 

Marais de Suscinio – Sarzeau @A.Lamoureux

Les marais de Suscinio 

En contrebas du château médiéval de Suscinio se trouvent d’anciens marais salants où la faune et la flore se sont développées en toute quiétude le long du cordon dunaire. Aujourd’hui classés espace naturel sensible, ces marais qui s’étendent sur près de 200 hectares sont rattachés au Domaine de Suscinio. 

Un parcours d’observation ornithologique est aménagé pour les visiteurs qui pourront aussi profiter d’une balade commentée du marais de Suscinio avec un animateur nature. Vous aurez peut-être la chance d’apercevoir un martin-pêcheur, une spatule blanche ou un gorge bleue à miroir de Nantes.

Observer les oiseaux d’eau avec un guide ornithologique

Guide ornithologique du Parc Naturel Régional du Golfe du Morbihan, David Lédan, qui est aussi un photographe animalier de talent, a trouvé un terrain de jeu exceptionnel sur la presqu’île de Rhuys. De juillet à octobre, il vous embarque à ses côtés pour une sortie nature dédiée à la découverte des oiseaux d’eau du golfe du Morbihan.

Les oiseaux des marais salants de Lasné

Ces anciennes salines classées espace naturel sensible ont retrouvé leurs lettres de noblesse avec la restauration d’une saline en activité à Saint-Armel. Une zone de quiétude a également été aménagée pour préserver la faune et la flore.

Si le chevalier gambette et l’aigrette garzette sont présents toute l’année, on y croise en hiver le hibou des marais, la barge à queue noire et la bernache cravant. En été, les marais de Lasné accueillent la plus grande colonie de Bretagne de sternes pierregarin.

Pour y accéder, suivez la direction du passage de l’île Tascon, reliée à marée basse à Saint-Armel par une chaussée submersible.

Les marais de Brennegi à Locmariaquer 

À mi-chemin entre la baie de Quiberon et le golfe du Morbihan, la presqu’île de Saint-Pierre offre aux oiseaux un refuge idéal entre plages de sable fin et anciens marais salants. 

Les marais de Brennegi accueillent en hiver une large population d’huîtriers pie et bernaches cravants. En été, gravelots, avocettes et échasses blanches côtoient les mouettes et goélands.

Depuis les aires de stationnement aménagées, suivez les chemins balisés. Ils vous conduiront à la rencontre des différentes espèces d’oiseaux qui peuplent l’entrée du golfe du Morbihan.

En savoir plus sur les activités ornithologiques du Parc Naturel Régional du Golfe du Morbihan