Logo Vannes

Charte du Voyageur

« La Charte du voyageur s’inscrit dans une démarche de tourisme responsable. Elle est issue d’une réflexion menée par l’Office de Tourisme auprès des associations, ONG, élus, institutions, professionnels, habitants… Elle souhaite la bienvenue aux voyageurs et invite à un séjour encore plus responsable ».

Roland Tabart, président de l’Office de Tourisme Golfe du Morbihan Vannes Tourisme

SUR CE TERRITOIRE MARIN, URBAIN, PAYSAN ON MURMURE QUE…

La destination « Golfe du Morbihan Vannes » est une terre d’accueil de voyageurs. Ses paysages exceptionnels, atypiques, colorés et contrastés attisent la curiosité. Que vous soyez habitants résidents secondaires, visiteurs, vous appréciez arpenter ce territoire blotti entre terre et mer. Il offre mille facettes à découvrir. Les Landes de Lanvaux, ses grands espaces forestiers, ses chemins bucoliques comme les sentiers côtiers des îles du Golfe offrent d’infinies possibilités de randonnée ou encore de sorties de course à pied. Ses plages côté Océan Atlantique ou côté Golfe du Morbihan sont de formidables spots pour lézarder ou pratiquer des loisirs nautiques. Les visites du cœur historique de Vannes, de villages de caractère préservés comme Le Gorvello ou encore Loperhet à Grand-Champ, des ports de la presqu’île de Rhuys viennent compléter cette carte postale étonnante.

LES VOYAGEURS NE COMPTENT PAS POUR DU BEURRE…

Le beurre, pur produit salé emblématique de la Bretagne, a beaucoup de valeur aux yeux des Bretons… autant d’ailleurs que chaque visiteur. Ici, l’accueil est foncièrement chaleureux. Nous sommes heureux et fiers de partager cette destination où la qualité de vie reste préservée. L’océanographe Jean-Michel Cousteau aime à dire* : « On ne partage bien que ce que l’on aime et on aime ce qu’on a appris à connaître et à aimer. » En voyageant avec curiosité, découverte et précaution, vous allez tomber sous le charme de cette destination. Voyager, c’est partager, rencontrer, transmettre. Nous serions fiers de vous voir devenir de véritables ambassadeurs de notre territoire.

LA CÔTE SE MONTRE PLUS SAUVAGE QUE LES HABITANTS…

Le trait de côte brut et naturel de notre destination offre des falaises escarpées, des îles incroyables, des plages idylliques. Ces espaces préservés le long de notre littoral méritent toute notre attention si nous voulons pouvoir continuer d’en profiter. Ces rochers sculptés par la mer restent fragiles et parfois imprévisibles. Lorsque l’Océan Atlantique s’engouffre dans le Golfe du Morbihan, par un étroit goulet entre Port-Navalo et Locmariaquer, le courant de la Jument prend vie et offre un spectacle saisissant. Il atteint les 9,1 nœuds par endroits, faisant de lui le deuxième courant le plus fort d’Europe. Ces eaux sauvages, que nous traversons le temps d’une navigation, méritent néanmoins toute notre prudence.

ON REÇOIT DES VAGUES D’ÉMOTIONS, MÊME EN PLEINE TEMPÊTE…

Notre destination se décline sur quatre saisons. L’été comme l’hiver, le territoire vous offre une parenthèse de bien-être, le spectacle majestueux d’une tempête, une bouffée d’air marin revigorant, l’énergie des festivals culturels, la magie des grandes marées, la surprise d’une randonnée pittoresque, les dégustations de produits typiques. Notre petit coin de paradis vous propose de vivre intensément chaque expérience en automne comme au printemps. En famille, entre amis, en duo : émotions garanties !

ON GRAVE CHAQUE INSTANT DANS SA MÉMOIRE, PAS SUR LES PIERRES…

Les terres de cette destination ont une histoire millénaire à raconter grâce aux mégalithes, aux châteaux, aux manoirs, aux remparts, aux chapelles, etc. De Vannes, capitale urbaine et médiévale, au Cairn de Gavrinis abritant des décors uniques au monde, en passant par le Cairn du Petit Mont, d’une valeur universelle exceptionnelle : cette destination regorge d’un patrimoine culturel étonnant à partager, qui mérite d’être respecté. Les dolmens et menhirs de Plaudren, Colpo, Sarzeau, Trédion, l’Île-aux-Moines ou Arzon sont autant de joyaux inestimables. Ils content l’histoire de nos ancêtres, amoureux eux aussi de cette terre dès le Néolithique.

ON RAMASSE SES DÉCHETS PARCE QUE C’EST PAS LA MER À BOIRE…

Familles, randonneurs, pêcheurs, navigateurs, amis, sportifs, amoureux… nous apprécions profiter des panoramas naturels préservés de cette destination. Des Landes de Lanvaux aux mosaïques maritimes du Golfe du Morbihan, nous pouvons tous adopter des gestes propres et citoyens pour préserver ces lieux. Les dunes, les plages, les zones humides, la faune, la flore, les écosystèmes terrestres et aquatiques restent, ici, fragiles. Ils font la richesse de notre voyage. En ramassant nos déchets, nous contribuons à préserver cette nature originelle qui continue de nous faire rêver.

ON CONSOMME LOCAL AUSSI NATURELLEMENT QUE L’ON SAVOURE UNE CRÊPE…

Notre tissu économique fourmille d’entrepreneurs créatifs, de producteurs responsables, de fabricants, d’artisans, de maraîchers, d’artistes, de créateurs… Consommer local, c’est non seulement contribuer à la vivacité de l’emploi du territoire mais c’est aussi créer du lien et du sens. Voyager, c’est rencontrer les producteurs, c’est découvrir les savoir-faire locaux… c’est acheter durable et de qualité, notamment des produits en circuits-courts… c’est oser l’art de vivre local… c’est goûter les huîtres, les cidres, les crêpes et le kouign-amann, véritables étendards de notre patrimoine culinaire régional.

ON POSE VOLONTIERS LA BOLÉE POUR DANSER AU FEST-NOZ…

La bolée de cidre fleure bon le terroir et la tradition, autant que nos fêtes populaires. Ici, on vibre au rythme des pas de danses traditionnelles et au son de la musique bretonne, notamment en fest-noz (fête de nuit en breton). Soyons curieux et imprégnons-nous de la culture bretonne. Voyager, c’est s’immerger dans cette culture, ses arts, ses traditions, sa langue. Cette identité bretonne oscille entre authenticité, diversité, créativité et modernité. Elle prend vie et se partage à travers ses bagads, sa musique, ses danses, sa tradition orale, sa littérature.

ON CONTEMPLE LES BALLETS D’AIGRETTES SUR LA POINTE DES PIEDS…

Le Golfe du Morbihan, classé Parc Naturel Régional, les réserves naturelles et les marais accueillent nombre d’espèces d’oiseaux sédentaires ou migratoires. Au fil des saisons, l’aigrette garzette, l’échasse blanche ou encore l’avocette élégante viennent y chercher la tranquillité sous notre regard bienveillant. Nous prenons plaisir à les observer, sans les déranger, à préserver leurs équilibres et leurs habitats fragiles. Peu importe la saison, la richesse de la faune et la flore, les milieux naturels changeants et la grande diversité de paysages offrent des spectacles d’oiseaux, de mammifères étonnants.

ON RETROUVE SA LIBERTÉ SANS S’ÉCHAPPER DES SENTIERS DE RANDONNÉE…

Le sentier des douaniers GR®34 serpente sur 180 km autour du Golfe du Morbihan. Des itinéraires sont tracés également sur le GR®349, le GR®38, le GRP et le Chemin de Saint Jacques de Compostelle. Notre destination, véritable paradis des promeneurs, offre aussi des kilomètres de chemins balisés, des balcons du Golfe jusqu’à la presqu’île de Rhuys. Les respecter, c’est protéger leur biodiversité. Que l’on soit à cheval, à pied, à vélo, les promenades, les balades et les randonnées douces doivent s’apprécier sur des itinéraires balisés et signalés. L’occasion d’apprécier les éléments de patrimoine qui jalonnent chaque parcours.

LA RENCONTRE AVEC L’EXCEPTIONNEL SE PARTAGE AVEC FIERTÉ…

« La rencontre avec l’exceptionnel » est une promesse formulée par la destination à l’ensemble des voyageurs venus la découvrir. Elle nous propose de vivre pleinement ce territoire inspirant. Cette expérience émouvante, fascinante, merveilleuse, nous fait vibrer et rêver. Partageons avec fierté nos coups de cœur et souvenirs et invitons à voyager ici. Transmettons l’énergie et les secrets de cette terre préservée et devenons ambassadeurs de ce voyage d’exception.

Pour en savoir plus…

  • Guide de la Charte du Voyageur

    1RE CHARTE DU VOYAGEUR DE FRANCE ÉDITÉE PAR UN OFFICE DE TOURISME. Derrière la Charte… une invitation : VOYAGEONS ENSEMBLE. Derrière la Charte… une démarche : à quoi ça sert, pourquoi, quel est l’enjeu ? …

    id, tempus commodo dolor. consequat. Aliquam pulvinar quis, ultricies Lorem Aenean