Logo Vannes

Mégalithes

megalithes er lannic

Le Golfe du Morbihan, terre de mégalithes

De Trédion à Colpo, d’Arzon à Locmariaquer, à la découverte des : tumulus, cairn, dolmen, menhir, allée couverte, enceinte mégalithique… Les mégalithes jalonnent le territoire et rappellent que nos ancêtres s’étaient entichés du Golfe et de la Presqu’île de Rhuys dès le Néolithique.

Un peu de vocabulaire

MÉGALITHE : du grec megas, grand et lithos, pierre. Monument constitué d’une ou plusieurs pierres monumentales. Les menhirs, les dolmens, les alignements et les cairns sont différents types d’architectures mégalithiques.

DOLMEN : appellation traditionnelle désignant une chambre funéraire en pierres, le plus souvent comportant une dalle de couverture monumentale, reliquat d’un monument recouvert d’un tumulus ou cairn, bien souvent disparu par érosion ou action humaine.

MENHIR : appellation traditionnelle pour désigner une stèle de pierre dressée, qui peut être aujourd’hui isolée ou faire partie d’un monument type enceinte ou alignement. CAIRN : architecture majoritairement en pierres sèches recouvrant une ou plusieurs tombes à couloir.

TERTRE OU TUMULUS : butte artificielle majoritairement composée de terre recouvrant une sépulture sous forme de caveau ou ciste fermé, sans couloir d’accès. Le terme de tumulus est plus vague, lorsque l’architecture intérieure reste méconnue.

ENCEINTE MÉGALITHIQUE : ensemble mégalithique constitué de pierres dressées, formant un espace ouvert en arc-de-cercle ou en forme de fer à cheval (enceinte mégalithique d’Er Lannic), ou, plus rarement quadrangulaire. Il faut noter que les cercles de pierres complets, comme le monument plus récent de Stonehenge en Angleterre n’existent pas en sud Bretagne.

UN PEU D’HISTOIRE : DES PREMIERS HOMMES AUX GALLO-ROMAINS

LE PALÉOLITHIQUE

Évolution de l’Homme, alors chasseur cueilleur nomade. Au maximum glaciaire, vers 22 000 ans avant J.-C., le niveau de la mer est 120 m plus bas, laissant le trait de côte au-delà de Belle-Ile-en-Mer. La Bretagne n’est fréquentée que pendant les périodes climatiques les plus favorables.

LE MÉSOLITHIQUE

L’Homme, vivant toujours d’une économie de prédation, s’adapte au réchauffement climatique post-glaciaire et au développement de la forêt. Les plus anciens cimetières du sud Bretagne datent de cette période, aménagés dans les amas coquillers de Téviec et Hoëdic.

LE NÉOLITHIQUE

Période des débuts de l’agriculture, de l’élevage et de la sédentarisation en communautés villageoises. Emergence du mégalithisme à partir du Néolithique moyen sur la façade atlantique.

APRÈS LE NÉOLITHIQUE

Après le Néolithique, se succèdent les âges des métaux (âge du Bronze puis âge du Fer), durant lesquels les monuments mégalithiques ont parfois été fréquentés voire réoccupés, jusqu’à la conquête romaine à l’aube de notre ère.

Les sites mégalithiques du Golfe du Morbihan

ultricies neque. ut leo Aliquam odio mattis