Logo Vannes

La faune emblématique du golfe du Morbihan

Nature

25 janvier 2023

Créé en 2014, le Parc Naturel Régional du Golfe du Morbihan a pour mission de préserver la faune et la flore et de sensibiliser la population. Connaissez-vous les espèces protégées les plus emblématiques du territoire ? Petit tour d’horizon sur la faune locale de la destination.

Le gravelot à collier interrompu

On rencontre ce petit oiseau côtier migrateur sur les plages à marée basse. Le gravelot à collier interrompu est assez haut sur pattes et un peu plus gros qu’un merle. Il est blanc avec le dos marron clair. Il se nourrit sur l’estran de petits animaux enfouis dans le sable ou dans la laisse de mer. On reconnait facilement ce limicole à sa démarche très rapide alternant de petits sauts ponctués de courtes pauses.Le gravelot niche sur les plages atlantiques de la presqu’île de Rhuys entre mars et juillet. Les femelles pondent leurs œufs à même le sable et installent leurs nids sur la plage. La couleur de l’œuf “sable moucheté de brun” assure un camouflage du nid, mais le rend très vulnérable aux piétinements. Regardez bien où vous mettez les pieds lors de vos balades sur la plage entre avril et juillet !

L’hippocampe moucheté

Emblème du Parc Naturel Régional du Golfe du Morbihan, l’hippocampe moucheté a l’apparence d’un cheval de jeu d’échecs. Sa tête et son corps sont couverts de petites taches claires. Il s’agit d’une espèce de poisson osseux de petite taille que l’on retrouve dans l’océan Atlantique oriental et la mer Méditerranée. Il affectionne les eaux côtières peu profondes.

Dans le golfe du Morbihan, il vit dans les fonds d’algues ou les herbiers de la zone littorale. L’hippocampe nage très lentement en agitant sa nageoire dorsale et peut ramper sur le fond avec sa queue. Il se fixe souvent aux algues ou aux herbes. L’hippocampe moucheté est relativement rare. Vous pourrez les admirer plus facilement à l’aquarium de Vannes.

Instagram – indio.diver

La loutre d’Europe

Crédit : gladelyllev – Loutre d’Europe

Mammifère semi-aquatique, la loutre d’Europe est une espèce protégée menacée d’extinction. Elle était autrefois présente sur tout le territoire français avant de disparaître au cours des 19e et 20e siècles à cause de la chasse puis de la pollution de sa chaîne alimentaire. 

Elle fréquente exclusivement les milieux humides des eaux douces, saumâtres ou marines. La loutre vit au bord des rivières, des ruisseaux, des étangs, des marais et parfois sur les côtes marines. Dans le golfe du Morbihan, on la retrouve autour des marais du Tour-du-Parc.

Le crapaud calamite

Appelé aussi le crapaud des joncs, le crapaud calamite se distingue du crapaud commun par sa taille plus petite, mais surtout par une ligne médiane jaune ornant son dos. C’est un animal presque exclusivement nocturne. Il affectionne les nuits douces, humides et sans vent. 

Il se déplace rapidement sur le sol en trottinant. Son chant est puissant et on peut facilement l’entendre entre février et mars sur les marais arrière-dunaires des communes de Saint-Gildas-de-Rhuys et de Sarzeau.