Logo Vannes

CRÊPE OU GALETTE ?

Culture, Terroir

1 février 2021

Comment imaginer des vacances en Bretagne sans déguster de crêpes ? Si les enfants se régalent des crêpes sucrées, les plus grands apprécient tout autant les galettes salées. Mais connaissez-vous la véritable différence entre une crêpe et une galette ?

Deux crêpes et une galette

Savez-vous qu’il existe en réalité trois recettes, deux pour les crêpes et une pour la galette ? La Basse-Bretagne et la Haute-Bretagne ont chacune leur préparation de prédilection. Si la première savoure des crêpes au froment ou au blé noir, la seconde préfère la galette de sarrasin !

Les crêpes sucrées et salées

En Basse-Bretagne, c’est-à-dire à l’ouest (Finistère et Morbihan), on rencontre deux types de crêpes traditionnelles :

  • La crêpe à la farine de froment qui se déguste sucrée.
  • La crêpe à la farine de blé noir (dite de sarrasin) qui se mange salée et parfois sucrée. 

Ici, on ne parle pas de galette, mais uniquement de crêpe, qu’il s’agisse aussi bien du plat que du dessert ! La crêpe au sarrasin qui contient 2/3 de blé noir et 1/3 de froment est un peu moins connue que la galette. Mais elle ne doit pas pour autant être confondue avec sa cousine qui n’a pas tout à fait la même la recette.

La galette 100 % sarrasin

La galette de blé noir, dite aussi galette de sarrasin, est une préparation typique de la Haute-Bretagne, qui correspond aux régions de l’est de la Bretagne (Ille-et-Vilaine, Loire-Atlantique, parties orientales du Morbihan et des Côtes-d’Amor). Elle se déguste uniquement salée. 

Élaborée avec 100 % de farine de blé noir (sarrasin), la galette bretonne est très appréciée des adeptes d’une alimentation sans gluten. En effet, le sarrasin ou « blé noir » n’est pas à proprement parler une céréale, bien qu’il se consomme comme tel.

Quelle différence entre galette de sarrasin et crêpe de sarrasin ?

Certains vous diront qu’il n’y en a pas, qu’il s’agit seulement de l’origine géographique de la préparation. Mais en fait, la recette n’est pas tout à fait la même ! Si la pâte à galette se compose uniquement de farine de sarrasin, d’eau et de sel, celle de la crêpe au sarrasin contient les deux farines (60 % de sarrasin et 30 % de froment), de l’eau, parfois un peu de lait ainsi que des œufs.

L’art de cuisiner des crêpes et galettes

Crêpe ou galette, l’art de les préparer ne se résume pas aux ingrédients de la recette. La préparation requiert de l’énergie pour bien aérer la pâte et des gestes précis pour l’étaler sur le bilig, une plaque de cuisson circulaire en fonte typiquement bretonne. Le rouable ou la raclette doit se tenir avec souplesse et la tournette ou spatule doit permettre de retourner facilement la galette sans la briser !

Participer à un « atelier galette »

L’office de tourisme propose toute l’année de s’initier à l’art de la galette morbihannaise avec Magali Thomas, crêpière-formatrice renommée. Elle enseigne comment bien préparer la pâte, la cuire parfaitement et plier la galette correctement. Elle livre également les secrets des recettes bigoudènes, de Douarnenez, de Quimper, du Léon ou de Dinan et de leurs cousines à la farine de froment… L’atelier galette pour le grand public dure deux heures et se déroule à la maison du port d’Arzon.

Où déguster des crêpes et galettes dans le golfe du Morbihan ?

Cet article vous a mis l’eau à la bouche ? Vous souhaitez déguster une crêpe au froment ou au blé noir dans une crêperie bretonne ? Retrouvez ici la liste des crêperies traditionnelles du golfe du Morbihan

non Phasellus leo. ut felis fringilla ultricies