Logo Vannes

Le tour de l’île d’Arz

  • Durée : 4h
  • GPS : 47°36’14.547” N 2°47’35.358” O
  • Distance : 15 km
  • Départ : Départ Pointe de Béluré / Embarcadère
  • Difficulté : Difficile

En descendant du bateau, suivre la route principale et longer la plage de la Falaise. S’engager dans le petit chemin à droite. À l’étang du moulin, rester sur la digue et passer devant le moulin à marée. Contourner la Pointe de Berno. Vue sur les îles Mouchiouse et Piren. Suivre la petite route de Berno puis au croisement, à droite, la rue Julien Laniel. Très vite, emprunter à gauche le chemin du Penher. À l’embranchement, devant une grande haie, suivre à gauche le chemin qui ramène au sentier côtier. Possibilité de faire le tour de la Pointe de Brouel. Continuer le long de la plage vers le petit bois et la pointe rocheuse de Liousse. Cheminer le long du sentier côtier qui prend de la hauteur par endroits. Passer devant l’école de voile des Glénans. Quitter le sentier côtier pour remonter au bourg.

Suivre la rue qui passe devant l’école et la mairie. Puis tourner à droite pour trouver la Grande Rue. Faire le détour à gauche par le musée Marins et Capitaines. Dans le prolongement de la Grande Rue, suivre le chemin de la Fontaine Varia. Longer la côte à gauche derrière la haie de vieux pins. Prendre le chemin derrière le manoir de Kernoël. Contourner les maisons par la route et descendre à droite vers la plage de Rudevent. 2 possibilités :

– Tout droit, tour de la Pointe de Bilhervé dans le sens inverse des aiguilles d’une montre (environ 4km)
– À gauche, retour vers l’embarcadère le long des anciens marais salants. Remonter au village de Pennero par la rue de la Fontaine. Sur la place, prendre le premier chemin à droite en sous-bois vers la dune. Cette partie peut être souvent humide et difficile à franchir. Préférer alors la route devant le camping.

LE MOULIN DE BERNO

Un moulin à marée nécessite un site protégé des vents pour que la digue ne subisse pas trop le travail de sape de la mer mais aussi un plan de retenue et un marnage important pour le stockage des eaux. Le Golfe du Morbihan constitue un endroit idéal. Construit au XVe siècle, en moellons avec une toiture à deux pans, le moulin de Berno garde une digue empierrée convexe, longue de 320 mètres, la plus grande des moulins à marée du Golfe.

Abandonné puis restauré grâce à la constitution d’une association de passionnés, le moulin a été remis en état de marche. Ils ne sont plus que deux en Bretagne avec celui de l’île de Bréhat à pouvoir fonctionner encore grâce aux marées.

     

porta. Aliquam vel, eleifend venenatis, risus. elementum mattis elit. leo. odio sed