Logo Vannes

Circuit du chemin de Cran – Treffléan

  • Durée : 1h40
  • GPS : 47°39’57.96” N 2°36’0.468” O
  • Distance : 5.2 km
  • Départ : Cran à Tréffléan
  • Difficulté : Facile

Dans le virage près de la chapelle, trouver le petit chemin entre le manoir et la maison. Descendre jusqu’à la fontaine et poursuivre en face par le chemin creux. Prendre à droite le chemin d’exploitation qui monte et tourner à gauche en haut de la colline. Descendre le long du muret de pierres sèches qui bifurque à deux reprises. En bas, tourner à gauche sur un chemin large puis contourner la parcelle par un étroit chemin creux qui fait un coude. Déboucher sur une large allée enherbée qui mène au village de Lostihuel sur la commune de Sulniac.

Au village de Lostihuel, emprunter la première route à gauche (Lostihuel Coz) et au bout, encore à gauche le chemin sous les arbres. Traverser la forêt de feuillus et descendre sur l’autre versant. Juste avant la route, trouver un chemin à droite puis très vite, à la prairie, remonter à gauche vers le bois. Longer le muret de pierres puis l’allée en sous-bois sur près de 400 m. Le chemin passe en limite des communes de Sulniac et Tréffléan.

Le tronçon est commun au circuit des Vieux Villages sur Sulniac. Au croisement des chemins, prendre à gauche. Le chemin s’élargit puis sort de la forêt. Par temps clair, la vue s’étend jusqu’au Golfe du Morbihan. Arrivé à la route, tourner à gauche et la suivre sur 300 m. Dans le virage, obliquer à droite par le chemin d’exploitation. Puis, au premier chemin, à gauche pour revenir sur la route de Cran. À la route, emprunter le chemin d’exploitation à gauche en parallèle à la route pour rejoindre le village.

LA CHAPELLE NOTRE DAME DE CRAN

La première chapelle, certainement édifiée au XIIème siècle par les Templiers, était desservie par les moines rouges, appelés  ainsi par la couleur de leur habit. La croisée du transept est la partie la plus ancienne. Elle soutient une tour carrée et présente des chapiteaux sculptés du XIIIème siècle. Elle a été transformée aux XVème et XVIème siècles, avec des éléments de style gothique comme les pinacles. La porte sud est de style Renaissance, en anse de panier surmontée d’une accolade.

À l’intérieur la belle charpente en bois, le dallage à damier noir et blanc, les grandes peintures murales de la fin du XVIème racontent la vie des saints et les sablières sculptées.

elit. odio Praesent consequat. ultricies sed elit.