Logo Vannes

Circuit de Sainte Marguerite – Sulniac

  • Durée : 2h30
  • GPS : 47°39’43.2” N 2°32’3.48” O
  • Distance : 7.4 km
  • Départ : Départ chapelle Sainte Marguerite
  • Difficulté : Facile

Au panneau, se diriger vers le village de Sainte Marguerite par la route. Tourner à gauche au premier carrefour. Puis, s’engager à droite dans un chemin creux jusqu’au four à pain, à l’entrée du village du Mont. Passer à droite du four à pain et sortir du village encore par la droite puis à gauche par un chemin d’exploitation. À la croisée des chemins, prendre à gauche en sous-bois jusqu’à la route D 104 Sulniac-Questembert. Attention danger, route à forte circulation ! Arrivée à la route du Pont Quil, contourner les maisons par la droite. Dans le chemin en sous-bois, jonction avec le circuit de la Vraie-Croix. Monter à gauche jusqu’au plateau. En haut, contourner le champ par la gauche jusqu’à Kernez et la route D 104. Attention danger, route à forte circulation !

Longer la route sur environ 200 m et à gauche prendre le chemin d’exploitation. Contourner l’étang par la droite. Liaison vers le bourg de Sulniac par le circuit des vieux villages. prendre, à gauche, le chemin entre saulaie et cultures. Longer le ruisseau et passer le pont Royer. S’enfoncer dans le chemin creux assez rectiligne. Le chemin creux est une particularité de la région. Un réseau très étendu permettait de relier villages, fermes et bourgs. Une haie de chaque côté offrait une protection contre la pluie ou la chaleur mais surtout les paysans avaient le droit de couper les branches secondaires pour leur bois de chauffage et le droit de racler les bouses de vache que les troupeaux déposaient. Arrivé au village du Mont, sortir du bois à droite, traverser le village et descendre par la 1ère route à droite pour retrouver le four à pain. Reprendre le chemin en sens inverse, descendre puis à la route, tourner à droite. La chapelle est à moins de 100 m.

LA CHAPELLE SAINTE MARGUERITE

Construite en granite au XVIème siècle, elle est renforcée à chaque angle par des contreforts. Seuls éléments de décoration, des têtes sculptées, se trouvent sur la façade. Rien ne laisse penser que l’intérieur puisse être aussi riche. La voûte en bois est peinte en bleu parsemée d’étoiles selon la mode du XVIIème siècle.

Reposant sur des sablières, des poutres appelées entraits maintiennent la charpente. Elles sont ornées de gueules de monstres. Au fond, sur le retable de style lavallois, la statue du milieu représente Sainte Marguerite dominant un dragon. Oeuvre d’artisans locaux, cet art dit «paroissien» montre l’aisance de habitants de Sulniac au fil des siècles.

eget Praesent felis Donec commodo suscipit accumsan