Logo Vannes

Circuit des Landes de Lamblat – Surzur

Landes de Lamblat
  • Durée : 2h10
  • GPS : 47.55826, -2.59917
  • Distance : 8.5 km
  • Départ : Parking de la Chapelle de Trémoyec
  • Difficulté : Facile

 NOUVEAU CIRCUIT – LE PDF N’EST PAS ENCORE DISPONIBLE

LES LANDES DE LAMBLAT – Balisage jaune PR©

La commune riche de 5000 habitants, se développe du fait de sa proximité de Vannes et de la presqu’île de Rhuys dont elle est la porte d’entrée.    Le charme et la tranquillité de Surzur sont mis en valeur par l’éclat du golfe du Morbihan et de la Presqu’île de Rhuys.

Sa façade maritime, que l’on ne perçoit pas d’entrée et son étendue marient harmonieusement marais de la rivière de Pénerf et campagne verdoyante, ostréiculteurs et agriculteurs. Ce circuit permet de faire une boucle à partir du sentier côtier GR34. Il offre un panorama d’un côté sur l’étier de l’Epinay, de l’autre sur la rivière de Pénerf. 

Passage commun au GR©34 en cours d’aménagement.

Partagez votre expérience #golfedumorbihan


DÉTAIL DU CIRCUIT

  Du parking, traverser la route et s’engager dans le chemin entre les maisons. Suivre ce chemin de terre jusqu’à la route de Pont Groix. Prendre cette route à gauche et après 500 m tourner à la 2eme route à droite en direction de L’Epinay. 

Avant les maisons, descendre dans le chemin enherbé à gauche. A l’intersection, prendre à gauche et longer les marais. Suivre le chemin enherbé puis le chemin de terre. A la route, prendre à droite et très vite à gauche la route vers Kerviquel.

Dans le village de Kerviquel, continuer dans la même direction sur le chemin enherbé qui se rétrécit et serpente entre les champs. A la route, tourner à droite vers les maisons de Reniac. Trouver l’entrée du sentier à gauche après la 1ère maison.

En vue des marais, suivre à gauche le GR34 sur une succession de passerelles sur pilotis (platelage). Au village de Kernaud, à la sortie du chemin de terre, prendre la route en face. A la patte d’oie, descendre le chemin à droite.

Au village de Kerguenan, quitter le GR à la barrière. Tourner à gauche sur la route puis emprunter le large chemin bordé d’arbres à droite après la maison. Longer les clôtures. Retrouver le village de Trémoyec.


  Chapelle Saint Marc

Précédé d’une croix, ce modeste édifice du XVIe siècle, resté longtemps abandonné, doit sa renaissance au secours d’une association de bénévoles qui l’a entièrement rénové. Son sol est resté en terre battue. Son clocheton, minuscule, date du XIXe siècle.

 

Texte du site internet www.surzur.fr

  Rivière de Pénerf

La rivière de Pénerf est un havre de paix entre la mer et la terre. Contrairement à ce que laisserait croire son nom, la rivière de Pénerf n’est pas constituée d’eau douce, c’est en fait une ria. Elle tire son nom du village de Pénerf, situé sur la commune de Damgan, entre le Golfe du Morbihan et l’embouchure de la Vilaine.

C’est un haut lieu de production d’huîtres depuis la fin du XIXème siècle. L’ostréiculture, en tant qu’activité d’élevage, est née à la moitié du XIXème siècle. Il fallait préserver, voire reconstituer les bancs naturels de Belons, ces huîtres plates, dont le Sud du Morbihan, fut le berceau. Les exploitations ostréicoles se sont alors implantées à proximité de ces bancs naturels d’huîtres plates. Actuellement, l’ostréiculture est surtout tournée vers l’élevage et la production d’huîtres creuses.

Texte du site internet www.surzur.fr

 Marais

Une zone de marais s’étend entre Surzur et Le Tour du Parc le long de la rivière de Pénerf. Partiellement recouverte par les marées de fort coefficient, elle préserve une faune (notamment ornithologique) et une flore d’une grande diversité.

Texte du site internet www.surzur.fr

  OSTREAPOLIS

Situé à l’entrée de la commune du Tour du Parc, Ostréapolis sera un centre d’interprétation dédié à l’ostréiculture et plus largement aux produits de la mer. Autrement dit, un outil de découverte et de compréhension des métiers, des savoir-faire, de la production, des paysages et des écosystèmes de l’agglomération.

L’ouverture de l’équipement est prévue en 2023.