Logo Vannes

Circuit de Moustoir-Lorho – Theix-Noyalo

  • Durée : 4h30
  • GPS : 47°37’48.3’’N 2°38’57.5’’O
  • Distance : 18 km
  • Départ : Départ du parking Saint Vincent
  • Difficulté : Difficile

Après avoir franchi le rond-point, prendre la rue de Tréffléan et poursuivre en face par la rue Mgr Le Mailloux pour accéder au
bourg. Passer devant l’église Ste Cécile et continuer par la rue de la Chapelle en longeant la chapelle Notre-Dame-la-Blanche. 200m après la chapelle, prendre à droite la rue du Poulprio. Après 200 m, prendre à gauche la ruelle du Poulprio et rejoindre le rondpoint. Poursuivre en face par un large chemin, franchir la rue Jean Romieu, puis prendre le chemin longeant le collège Notre Damela- Blanche jusqu’au parc de Brural.

Faire le tour du parc par la droite et ressortir par l’allée de Brural. Parcourir 250 m, prendre à droite un chemin menant à une passerelle. Immédiatement après la passerelle, prendre le sentier à gauche et rejoindre Pont-Roz. Poursuivre par la droite le chemin longeant la route de Surzur et rejoindre le hameau de Moustoir-Lorho et sa chapelle Ste Barbe. Suivre le chemin sur 1200 m. Puis tourner à droite, après 400 m., continuer par le chemin à droite. Franchir la route et prendre le chemin en face. À la sortie du chemin, prendre à gauche et rejoindre l’église St Jean-Baptiste. Remonter alors la rue principale par la gauche puis prendre à droite sur 350 m en direction de Sulniac. Au carrefour, prendre 2 fois à gauche et, par le chemin, rejoindre la D7.Poursuivre alors par le chemin à droite et rejoindre Theix-Noyalo. Franchir le pont enjambant la voie express (RN 165). Prendre, à droite, la 2ème rue. Descendre la rue Ty Er Lann, pour emprunter le sentier qui ramène à l’avenue Raymond
Marcellin. Prendre à droite et rejoindre le point de départ.

LA CHAPELLE NOTRE-DAME-LA-BLANCHE

Construite en 1239 par Sevestre de Sallarun, et reconstruite en 1536, selon les inscriptions sur les sablières, la chapelle Notre-Dame-la-Blanche, de forme rectangulaire, avec, à chaque angle, un contrefort oblique, offre de nombreux décors. La clé de voûte, largement saillante, porte un petit personnage sculpté en bas-relief surmonté d’un cadran solaire datant de 1781. Côté est, le chevet est étayé de deux contreforts d’angle moulurés à la base et au sommet desquels domine un animal à tête d’oiseau.

commodo in leo accumsan ipsum diam ut amet,