Le Golfe du Morbihan

Le Golfe du Morbihan

Sur mer ou sur terre, découvrez le charme et les différents visages de cette destination d’exception chargée d’histoire...

 

Avec ses nombreuses îles et îlots, son microclimat qui réchauffe la mer et sa douceur de vivre, le Golfe du Morbihan est l’un des plus beaux paysages de Bretagne à découvrir toute l’année. 
Le Parc Naturel Régional du Golfe du Morbihan, où l’océan s’aventure si loin au cœur des terres, est un espace ouvert aux influences multiples qui revendique avec fierté ses racines et sa culture.

Cairn du Petit Mont, Arzon

Chemin côtier autour du Golfe

Forteresse de Largoet, Elven

Cédez aux tentations de la halle aux poissons à Vannes, et profite zen pour déguster quelques huîtres dans une ambiance décontractée. Prenez le large sur un voilier du patrimoine pour mieux ressentir le roulis et le tangage de Mor Braz, cette vaste baie qui épouse les flancs méridionaux du Morbihan. Partez en randonnée entre bocages et forêts au pays des balcons du golfe et des Landes de Lanvaux, en quête des vieilles chapelles et monuments mégalithiques. Caboter de cale en plage par le chemin côtier ou par les itinéraires aménagés à vélo de la Presqu’île de Rhuys jusqu’à Port Navalo

Faites connaissance avec la "petite mer" !

12 000 hectares d’Atlantique à l’abri de la houle en Bretagne Sud, le Golfe du Morbihan est une véritable petite mer intérieure. Un lieu où la mer, la terre, le ciel se mêlent en paysages changeants et insolites. Le « Mor-Bihan » petite mer en breton, a été envahi par les eaux de l’Atlantique il y a plusieurs millénaires, alors que les rivières avaient déjà creusé leur lit. C’est pourquoi l’Océan s’aventure si loin au cœur des terres vers Vannes et Auray par des rias au caractère typiquement breton, il enserre les anciennes collines en un véritable archipel : île aux Moines, île d’Arz, innombrables îles et îlots, rocheux ou boisés portant parfois un hameau de pêcheurs ou simplement des nuées d’oiseaux. Seul un goulet d’un kilomètre de large entre Port-Navalo en Arzon et Locmariaquer sépare le « Mor-Bihan » de l’océan. La ville de Vannes, au fond extrême du Golfe du Morbihan, est à 25 kilomètres de la pleine mer.

Île Boëdic, vue d'Arradon