La quartier médiéval

La quartier médiéval

Indications sur l'itinéraire : le quartier médiéval

Niveau : Facile | Distance : 0.8km | Durée : 45min | GPS : Lat : 47.6545 Lng : -2.75807
Départ de la Porte Saint-Vincent

1 - PORTE ST-VINCENT ET LE PORT

Percée dans le rempart au début du XVIIème siècle et reconstruite au XVIIIème siècle, elle est encadrée depuis 1840 par des immeubles formant un hémicycle qui délimite la place Gambetta. Porte de prestige à 3 niveaux d’élévation, en granit, elle porte le nom du St patron de la ville, représenté dans la niche supérieure. Sous la statue, les armoiries de la ville de Vannes, représentent l’hermine, symbole de la Bretagne, couronnée de 3 tours symbolisant la ville fortifiée et encadrée de 2 lévriers offerts par les bretons au roi de France François 1er, lors de son passage à Vannes en 1532. Et derrière vous, le port de Vannes.
Percée dans le rempart au début du XVIIème siècle et reconstruite au XVIIIème siècle, elle est encadrée depuis 1840 par des immeubles formant un hémicycle qui délimite la place Gambetta. Porte de prestige à 3 niveaux d’élévation, en granit, elle porte le nom du St patron de la ville, représenté dans la niche supérieure. Sous la statue, les armoiries de la ville de Vannes, représentent l’hermine, symbole de la Bretagne, couronnée de 3 tours symbolisant la ville fortifiée et encadrée de 2 lévriers offerts par les bretons au roi de France François 1er, lors de son passage à Vannes en 1532. Et derrière vous, le port de Vannes. Plus d'infos sur le fichier audio.

2 - PLACE DES LICES

Espace aménagé au XIVème siècle, il a conservé sa forme d’origine. C’est là que se déroulaient les joutes et les tournois organisés par le Duc de Bretagne dont la résidence le Château de l’Hermine (maintenant détruit) se trouvait à proximité. A la fin du Moyen Age les Vannetais s’y rassemblaient pour participer à ces réjouissances. Aujourd’hui 2 fois par semaine se tient le marché (mercredi et samedi matin).

3 - MAISON DE VANNES ET SA FEMME

Sculptés à l’angle d’une maison à pans de bois du XVIème siècle, ces 2 personnages de granit amputés de leurs mains étaient sans doute une ancienne enseigne. Ce couple souriant a été nommé ainsi à la fin du XIXème siècle. Plus haut sous la toiture une statue en bois de St François d’Assise.

4 - CHÂTEAU GAILLARD

Aujourd’hui musée d’histoire et d’archéologie, cette demeure urbaine toute en pierre fut construite par Jean de Malestroit, évêque de Nantes et chancelier du Duc Jean V, dans la première moitié du XVème siècle. Il s’agit de 2 bâtiments accolés l’un derrière l’autre et présentant les mêmes caractéristiques architecturales : 4 niveaux d’élévation, des fenêtres à meneaux et une tour d’escalier abritant une vis en pierre qui dessert tous les étages. A partir de 1457 le Duc de Bretagne Pierre II achète la demeure pour servir d’auditoire au Parlement de Bretagne. En 1912 la Société Polymathique du Morbihan en devient propriétaire et y installe sa collection d’objets archéologiques.

5 - RUE DES HALLES / RUE ST SALOMON

Ces 2 rues au cœur de la ville médiévale sont bordées de maisons à pans de bois, typiques de l’habitat urbain à cette époque. Construites en pierre, bois et torchis ces maisons se distinguaient par leur couleur et leur décor. Au n°13 de la rue St Salomon, « la maison aux lions » montre des figures sculptées en bois représentant des animaux du bestiaire médiéval.

6 - HÔTEL DE VILLE

Le changement d’atmosphère est total. On est ici dans la ville moderne dont les critères d’aménagement correspondent à ceux du XIXème siècle, rues larges, trottoirs, immeubles alignés. Point d’orgue de ces aménagements, la construction entre 1881 et 1886 de l’Hôtel de ville. Amand Charrier, architecte de la ville en fait une copie réduite de l’hôtel de ville de Paris. De style néo-renaissance ce bâtiment en pierres blanches s’élève au fond de la place sur un soubassement en granit. Colonnes, pilastres et de nombreuses sculptures ornent la façade extérieure. Un beffroi domine le paysage. A l’intérieur, les salles sont richement décorées. On remarque surtout l’escalier d’honneur éclairé par une verrière, et un vitrail représentant le mariage d’Anne de Bretagne et du Roi de France Charles VIII en 1491.

7 - PLACE HENRI IV

Vous rejoignez cette place par la Rue E.Burgault La place est bordée de maisons à pans de bois La construction en encorbellement fait que deux d’entre elles se touchent presque. A partir du XVIIème siècle on abandonnera progressivement ce type de construction pour une construction en pierre.

8 - PLACE ST PIERRE

La Cathédrale : Reconstruite à partir de la fin du XIIème siècle sur les bases de l’ancien édifice, elle montre une grande diversité de styles. La tour clocher est la partie la plus ancienne, la façade reconstruite au milieu du XIXème siècle est de style néo-gothique. A l’intérieur, la nef et le chœur sont du XVème, le transept est agrandit au XVIème et c’est en 1536/1537 que l’on ajoute la chapelle du St Sacrement. Cette rotonde abrite aujourd’hui le tombeau de St Vincent Ferrier, moine, dominicain, espagnol mort à Vannes en 1419, et canonisé en 1456. La rotonde de style de la Renaissance italienne est exceptionnelle en Bretagne à cette époque. La Cohue, le musée des Beaux Arts : Le mot cohue désigne en breton au Moyen Age un lieu de marché. Ces anciennes halles édifiées au XIIIème siècle abritaient les marchands installés au rez de chaussée. Avec l’exil à Vannes des parlementaires bretons de 1675 à 1689 la salle haute devient le siège du parlement. Puis au XIXème elle est transformée en théâtre municipal. Depuis 1986 et après des travaux de restauration, cette cohue abrite le Musée des Beaux Arts de la ville de Vannes. Vous pouvez rejoindre le quartier St Patern par la rue St Gwénael à droite de la Cathédrale.

Place des Lices

Château Gaillard

Place Henri IV