Logo Vannes

Rando de Kerbilier – Elven

  • Durée : 1h45
  • GPS : 4 7 ° 4 3 ’ 5 7 » N 2°35’30.768»O
  • Distance : 5.3 km
  • Départ : 1 rue Coëdelo
  • Difficulté : Facile

Descendre la rue et tourner à gauche rue de la Grande Noé. Au lavoir, s’engager à droite sur le chemin gravillonné en contrebas du domaine de la Boissière. Au lavoir, point de liaison possible vers St Nolff en montant le sentier en face. Dans le bois, traverser le ruisseau du « Kerbiler », monter tout droit dans le chemin creux. Passer la croix de Kerbody. Continuer le sentier tout droit sur 700 m environ. Avant Kerpellec, dans un virage, au croisement des chemins, obliquer à droite dans un très large chemin creux.

Après les maisons du Raquério, tourner à la route à gauche. Au petit Poulho, arrivé à la route de Monterblanc, longer à droite en suivant le talus à l’intérieur du champ. Remarquez un four à pain dans une propriété privée. Face à la croix située sur le côté gauche de la route, s’engager à droite et cheminer en bordure de champ. À la hauteur du village du Moustoir, au bout du champ, prendre à gauche et passer devant la croix du Moustoir. Le chemin creux descend vers le Moulin d’Elven.

À la route, tourner à gauche. Après 150 mètres, la traverser pour prendre en face. Contourner le bassin d’orage par la gauche. Longer le ruisseau du « Kerbiler » jusqu’au petit pont. Remonter par le chemin creux sur la droite vers le chemin de Tréguel. Tourner à droite et passer devant la chapelle Sainte-Anne. Remonter vers l’église St Alban, contourner par la droite et retrouver le parking du Coëdelo.

ÉGLISE SAINT ALBAN

La paroisse fut fondée au VIème siècle. En 910, «Plou Elven», est pour la première fois évoquée. Une statue de Saint Alban, soldat romain décapité à Véralumium en Grande-Bretagne vers 209, se situe à l’intérieur de l’église. Cette première église en bois sera brûlée par les Normands.

En 1121, Even, seigneur d’Elven, fait édifier une église en pierre de style roman. En 1525, elle sera  reconstruite dans le style gothique. De cet édifice, il subsiste aujourd’hui le chœur et la sacristie.

L’église sera à nouveau modifiée en 1642. En 1868, la nef et le transept sont rebâtis dans le style gothique avec, au-dessus du porche, un clocher surmonté d’une  flèche d’une hauteur de 53 m, l’une des plus hautes du Morbihan.

mattis id ut venenatis velit, lectus fringilla odio non tristique ut