Logo Vannes

Moulin à Café - Déguster le Gochtial

ST ARMEL

    Produits du terroir

    Le Gochtial de Saint-Armel est très certainement la seule brioche au monde à avoir deux fans-clubs
     sur Facebook ! Le premier précise : « C’est le secret de Saint-Armel. Impossible de connaître la recette du Gochtial, elle est tenue secrète. » On y apprend sur le second qu’il est « né au 19 ème siècle
    ".

    De forme ronde et galbée, le Gochtial, aussi appelé gostial, cochetial ou goth, est un pain brioché
    particulièrement dense, peu sensible au rassissement et donc d’une très bonne conservation ».

    Le Gochtial a des centaines d’amis Facebook. Il est une « madeleine de Proust » qui cristallise des souvenirs d’enfance : goûters sur la plage, petits-déjeuners sur la terrasse, randonnées en kayak… 

    Nature, beurre salé ou Nutella, frais ou grillé, à chacun sa religion !

    Ce gâteau-patrimoine est fabriqué sur la Presqu’île de Rhuys et pour les puristes uniquement au Moulin à Café de Saint-Armel, selon une formule gardée dans le plus grand secret par la famille Le Joubioux. Le Gochtial, qui signifie « gâteau », est ici une institution.

    Il y a encore quatre générations, tout le monde connaissait la fameuse recette car le Gochtial était préparé une fois par an par les gens du Hézo, pour la fête de Saint Vincent le 22 janvier. Une fois la pâte pétrie, on venait la cuire dans le four de la boulangerie de Saint-Armel de la famille Le Joubioux. « Chaque famille venait avec son Gochtial. Pour les différencier, chacun mettait un signe distinctif sur la pâte : une coquille d’oeuf pour l’un, un dessin, un bout de bois pour l’autre, etc.». À l’époque c’était un sacrilège de se voir remettre le gochtial du voisin ! 

    Via Facebook ou par blogs interposés, d’aucuns essayent de percer le secret de sa recette : Agathe a essayé : « j’avais réussi à faire une brioche qui y ressemblait beaucoup en mettant peu de beurre, pas mal de sucre et du lait ribot ... la meilleure idée est de tâtonner en modifiant la recette à chaque fois ». Au Moulin à Café, entre deux fournées, on peut toujours essayer de supplier les Le Joubioux, rien ne s’ébruite au-delà des fourneaux !

    Si, sans doute, un ! Un secret de cuisson : le four date de 1911 !


    Caractéristiques

    Langues parlées

    venenatis venenatis, in luctus ultricies accumsan Phasellus Donec odio fringilla elit. suscipit