La voile traditionnelle

La voile traditionnelle

La patrimoine maritime du Golfe du Morbihan

Depuis qu'existe la plaisance, le Golfe du Morbihan a été considéré comme un paradis pour la voile de loisir. Les pêcheurs eux-mêmes se sont toujours livré à des régates acharnées le dimanche. Ainsi on pouvait voir le spectacle grandiose des coques noires et blanches, des voiles rouges ou claires, tirer des bords acharnés entre les îles. Ce n'est pas un hasard si la Société des régates de Vannes fut la deuxième de France dès 1847. 

Bercé de forts courants mais abrité de la houle et du vent, le Golfe du Morbihan a vu naître des voiliers adaptés à ces conditions particulières de navigation. Aujourd’hui, le chantier du Guip à l’île-aux-Moines s’emploie à construire ou restaurer à la main ces embarcations qui font la fierté de toute une région. 

Tous les deux ans, la Semaine du Golfe rassemble plus de 1000 voiliers et bateaux de prestige du monde entier.

Le Sinagot et le Forban

Des voiles de travail.

Les chaloupe de Séné, dite « sinagot » ou "sinago" et celle du Bono dite "forban" sont caractéristiques de l’adaptation des bateaux de travail à leur usage et à leur périmètre de navigation à savoir le Golfe du Morbihan.

Leur coque non montée, leur faible tirant d’eau et leur voilure généreuse, répartie sur deux mâts, ont fait du sinagot et de son frère « le forban » du Bono des outils parfaitement adaptés à la petite pêche dans le Golfe du Morbihan, plan d’eau abrité. Puis il fallut aller plus loin, et sortir du Golfe : les coques s’agrandirent, les quilles devinrent plus profondes, le franc-bord fut relevé ; les voiles « en bannière » s’apiquèrent peu à peu pour améliorer la capacité à remonter le vent.

Les amis du Sinagot et les amis du Forban du Bono embarquent des passagers à la journée pour naviguer sur le Golfe du Morbihan

Sinago - "Jean et Jeanne"

Voile emblématique de couleur rouge ocre

Le forban du Bono

Yole de Bantry

La fée du Traon, la yole du Golfe du Morbihan.

Des passionnés de la commune de Plougoumelen réunis au sein d'une association ont décidé de construire, lancer, et entretenir un bateau pouvant naviguer à voile ou à la rame. Le projet de la Fée du Traon a pu démarrer.
Ce bateau est témoin du passé. Il est support d’entraînement pour les enfants, adolescents, adultes, handicapés. Il représente le village de Plougoumelen (habitants, structures publiques et privées), lors de différentes manifestations nautiques, tel que rassemblements, démonstrations, régates, déplacements internationaux. En cela il est la fierté du présent, et gage d’avenir du village de Plougoumelen, petite commune du Golfe du Morbihan

Régate de Guépards au large de l'Île aux Moines

Le guépard

Le Golfe du Morbihan, abrité de la houle et du vent du large, fourmillant d’abris, se prête idéalement aux sorties sur de petits « canots ». C’est une plaisance abordable, peu contraignante, et qui procure d’immenses plaisirs, que l’on associe aux joies du pique nique en famille, de la pêche ou de l’aquarelle.

Le Guépard est une plate traditionnelle dessinée par le célèbre navigateur Eugène Riguidel. Ce joli voilier à fond plat est idéal pour naviguer en famille, régater et accoster sur l’une des nombreuses îles du Morbihan. Très coloré, il devient extrêmement populaire à la belle saison, lorsqu’il pigmente les eaux de la petite mer !

Pour en savoir plus, vous pouvez visiter le site de l'association.

Embarquez à bord d'un Guépard, en compagnie d'Eugène Riguidel