Autour du Golfe

Autour du Golfe

La côte du Golfe du Morbihan

Vu de loin, on ne sait pas très bien où commence la mer et où se terminent les terres. Et même au plus près, l’esprit doute : cette grande et belle étendue d’eau miroitant sous le soleil, est-ce l’avant-goût de l’océan ou les dernières langueurs des fleuves ? Le golfe du Morbihan est ainsi, qui navigue entre deux eaux, deux réalités, deux identités. Sur son flanc nord, de part et d’autre de Vannes, se jettent pas moins de quatre rivières : Auray à l’ouest (la principale), Vincin et Marle au centre, Theix-Noyalo à l’est. Autant de bouches, de robinets alimentant Ia << petite mer >> de leurs nutriments. Au profond de leurs entrailles, bien à l’abri des éléments, des bourgades, des villes ont grandi, un œil distant rivé sur le large : ainsi de Vannes, bien sûr, mais aussi du Bono et d’Auray. Sur le littoral même du golfe, Arradon, Larmor-Baden et Locmariaquer déclinent leur trilogie de plus en plus balnéaire. Quant à la discrète Baden, elle s’implante là où les pâturages, déjà, s’imposent au regard. Autant d’escales et d’horizons différents, où se rejoue constamment, dans l’apaisement des plus belles aquarelles, le mariage sans cesse recélébré de la terre et de la mer.