Le Tour de l'Île d'Arz

Le Tour de l'Île d'Arz

Au cœur de la petite mer, traduction de « Morbihan », l’Ile d’Arz réserve aux randonneurs ses sentiers sauvages au long de pointes découpées, ses panoramas maritimes aux multiples facettes sur les îles du Golfe du Morbihan et ses belles plages de sable au fond des criques.


Facilement accessible en bateau depuis Séné ou Vannes avec la compagnie Bateaux Bus du Golfe, l’île d’Arz est aussi appelée l’île des Capitaines en raison de ses nombreux marins et capitaines à avoir sillonné les océans au cours des XIXème et XXème siècle. 


Le sentier n'est pas balisé PR (petite randonnée) mais il est facile de se repérer en longeant la côte.  Conseil en période hivernale : prendre le circuit en sens inverse et revenir par la route, des tronçons très humides ont été signalés par le côté est.

Partagez votre expérience avec #golfedumorbihan

Indications sur l'itinéraire : le tour de l'Île d'Arz

Niveau : Difficle | Distance : 15km | Durée : 4 heures
Départ Pointe de Béluré / embarcadère

1 - La pointe de Béluré

Après la première maison, emprunter le sentier côtier à gauche. Laisser le village de Pennero à votre droite et longer la grève. La marée découvre les parcs ostréicoles et les vasières, lieu de repos des oiseaux limicoles et des colonies d’oies bernaches l’hiver.

2 - Rudevent

A Rudevent, au nom évocateur, possibilité de faire le tour de la presqu’île de Bilihervé qui totalise 4 km et abrite un centre de vacances. Relié par un isthme étroit au reste de l’île, cette langue de terre domine de 13 m le niveau de la mer. Suivre la route qui longe les anciens marais salants puis se diriger vers la Pointe de Nénézic et celle de Bilhervé ou inversement. Panorama sur l’ile de Lerne en face, l’ile de Boëde à gauche, la presqu’île de Séné au fond. De la pointe de Bilihervé, vue sur l’île d’Ilur, propriété du Conservatoire du Littoral. Retraverser la digue et prendre vers la gauche le long d’une haie de sapins jusqu’à la plage de la Fontaine Varia et la cale de Pen Raz

3 - Cale de Penera

A droite, la route remonte au bourg. Après les plages de Penera et Kerolan, poursuivre jusqu’au centre nautique. D’un côté vue sur la campagne, de l’autre vers la mer.

4 - Ancien prieuré

L’île est devenue commune en 1790. La mairie et l’école occupent l’imposant bâtiment de l’ancien prieuré, reconstruit au XVIIIème siècle et inscrit Monument Historique par arrêté du 15 janvier 1979. Son histoire est liée à celle de l’église toute proche. Pour donner une idée de la richesse de l’île avant la Révolution voici un extrait de 1720 : « le prieur de Notre-Dame retire environ 360 livres de sa dîme, 200 livres d'une vigne, 165 livres du moulin, 90 livres d'un tonneau de froment et 60 livres de la ferme des terres, au total 875 livres ».

5 - Église de la Nativité-de-Notre-Dame

L’église et le logis prieural forment un ensemble architectural intéressant. En l’an 1008, deux prieurés bénédictins sont installés sur l'île : au nord l’un dépendant des Abbesses de St Georges à Rennes ; au sud celui-ci dépendant de l’Abbaye de Rhuys. Dès l’origine, l’église du prieuré est aussi paroissiale, la demeure des religieux est attenante à l'église. Longtemps basé à Ilur, le recteur s’établit sur Arz en 1615. L’édifice, classé Monument Historique en 1862, est composite. De l’église romane primitive du XIème siècle, subsistent les murs extérieurs de la nef, les croisillons sud et peut être nord. La base de la tour clocher et la croisée du transept auraient été édifiées à la fin du XIIème. Les piliers sont ornés de chapiteaux sculptés d’animaux ou végétaux. A la fin du XV ou début XVIème, la charpente de la nef est refaite comme en témoignent les dates sur les sablières. Au XVIème, le chœur roman fut remplacé par un chevet polygonal à hautes fenêtres. L'un des vitraux, oeuvre de l'atelier vannetais Laumonnier, représente la Vierge secourant un bateau en perdition.

6 - Pointe de Liouse

A la pointe sud de l’ile, appelée Pointe de Liouse, la côte très rocheuse est protégée par un petit bois de pins. Le sentier suit le littoral. On peut constater à plusieurs endroits le recul du trait de côte sous la force des marées et des tempêtes. Point de vue sur la presqu’île de Rhuys et l’Ile aux Moines. Dans le bois, il reste quelques pierres dressées d’un dolmen du Néolithique.

7 - Dolmen de Pen Liouse

Sur l’extrémité Sud de l’Ile se dresse un ensemble mégalithique singulier. Trois dolmens ruinés sont enchâssés dans un grand talus de pierre. Ces trois tombes ont été fouillées en 1884, et ont livré des poteries, des fragments de silex et des haches, aujourd’hui conservés au musée d’histoire et d’archéologie de Vannes. Ces objets permettent d’attribuer ces monuments à la période néolithique, soit entre 5000 et 2500 avant JC. Le dolmen central, qui est le mieux conservé, possède quelques gravures très érodées. Il apparaît autour de cet ensemble plusieurs pierres éparses qui pourraient former les ruines d’autres structures mégalithiques.

8 - Digue du moulin

Remonter la côte ouest de l’île jusqu’à la cale du Mounien. Plus découpée, les criques sont plus nombreuses. Ici 2 possibilités : Aller jusqu’à la pointe du Berno. Vue sur l’ile Piren à gauche et Mouchiouse à droite. Ou se diriger directement vers la digue de l’étang du moulin de Berno. Un moulin à marée nécessite un site protégé des vents dominants pour que la digue ne subisse pas trop le travail de sape de la mer mais aussi un plan de retenue et un marnage important pour le stockage des eaux. Le Golfe du Morbihan constitue un endroit idéal pour cette installation. Construit au XVe siècle, en moellons avec une toiture à deux pans, le petit moulin de Berno garde une digue empierrée convexe sur le côté mer, longue de 320 mètres, la plus grande des moulins à marée du Golfe. Il a servi à la fabrication de farine sur l’île jusque dans les années 1910. Abandonné puis restauré grâce à la constitution d’une association de passionnés, le moulin a été remis en état de marche. Ils ne sont plus que deux en Bretagne avec celui de l’île de Bréhat à pouvoir fonctionner encore grâce aux marées.

9 - Toulpri

Suivre la route à gauche. Longer la grande plage de la Falaise, passer devant le camping et se diriger vers l’ancien moulin à vent et la cale de Béluré.

Centre-bourg de l’île d'Arz

Plage de l’île d'Arz

Hortensias de l'Île d'Arz