Observer les oiseaux

Observer les oiseaux

Où observer les oiseaux dans le Golfe du Morbihan ?

Le Golfe du Morbihan figure comme l’un des sites majeurs pour l’observation des oiseaux en France. Ilots, vasières, marais littoraux, bocages, landes et zones boisées sont autant de milieux naturels qui favorisent l’abondance et la diversité des espèces animales et végétales. Environ 200 espèces d’oiseaux sont recensées chaque année. Entre 80 000 et 120 000 oiseaux d’eau hivernent, d’octobre à février, sur la frange littorale du Parc Naturel Régional.

Observer les oiseaux

1 livret, 9 lieux d'observation

Afin de trouver les lieux les plus propices à l'observation des oiseaux, le Parc Naturel Régional du Golfe du Morbihan a réalisé un livret intitulé "Où observer les oiseaux ?". Ce document de 28 pages recense 9 "spots" d'observation autour du Golfe du Morbihan. Téléchargez-le, ci-dessous, ou rendez-vous dans l'un des 3 bureaux d'information touristique de la Presqu'île. Le livret d'observation est également disponible en anglais.

Faites connaissance avec les hôtes de ces lieux !

Gorge bleue à miroir blanc de Nantes © D. Lédan
Ce petit passereau discret est assurément un joyaux des marais de Suscinio. Il passe l'hiver entre le Portugal et le Maroc et revient chaque printemps égrainer quelques strophes entre avril et mai. Objet de convoitise des photographes, le gorge bleue est une espèce sensible qu'il faut impérativement respecter et protéger.

Échasse blanche © David Lédan
De retour d'Afrique dès les premiers jours d'avril, les couples se livrent à tout un cérémonial nuptial ; et à la fin de l'accouplement mâle et femelle accomplissent quelques pas de deux...

Spatule blanche © David Lédan
Migratrice de passage entre les îles hollandaises où elle se reproduit et les bancs sableux de Mauritanie où elle passe l'hiver. Les marais de Suscinio offre un site d'escale d'exception lors des haltes migratoires. En août et en septembre, les crevettes de marais sont très abondantes, une aubaine pour cette pêcheuse redoutable.

Les meilleurs spots pour espionner le peuple ailé !

Voici en détail, 6 des 9 spots mis en évidence par le Parc Naturel Régional du Golfe du Morbihan...

Réserve naturelle nationale des marais de Séné

Créée en 1996, la réserve s’étend sur 530 hectares de vasières, de prés salés, d’anciennes salines et de prairies humides. C’est aujourd’hui un lieu essentiel pour la découverte des oiseaux du Golfe du Morbihan (canards, sternes, et surtout de nombreuses espèces d’échassiers), de la faune et de la flore des marais. 220 espèces d’oiseaux ont déjà été recensées dans la réserve. Elle est par ailleurs une escale migratoire pour presque toutes les espèces de limicoles fréquentant l’Europe de l’ouest. Pour visiter la réserve, deux possibilités sont offertes aux visiteurs : visites guidées ou libres.

Marais de Lasné à Saint-Armel

Classées Espaces Naturels Sensibles du département du Morbihan depuis 1978, ces anciennes salines ont retrouvé depuis 2003, toutes leurs lettres de noblesse avec la restauration d’une saline et la création d’une zone de quiétude. Deux conchyliculteurs y sont aussi installés et utilisent certains bassins. Cette diversité de milieux et d’usages offrent aux oiseaux un site de qualité.

Marais de Suscinio à Sarzeau

Sous le reflet du célèbre Château des ducs de Bretagne, près de 200 hectares d’anciennes salines, de marais et de roselières longent le cordon dunaire. Des chemins libres d’accès permettent une découverte du site.

Marais du Duer à Sarzeau (observatoires)

La réserve ornithologique du Duer, située sur la commune de Sarzeau est un lieu d'observation idéal pour tout connaître des us et coutumes de nos amis à becs. Deux observatoires sont libres d'accès toute l'année pour observer les oiseaux de passage et ceux qui y ont établi leur résidence principale ! Jumelles fortement conseillées.

Bois du Huelfaut et du Hayo à Elven

Ce boisement forestier est l’un des meilleurs sites pour entendre et voir le discret Pic noir et trois autres espèces de pics. Un réseau de petits chemins facilite
votre balade sous le houppier des grands hêtres. Sur les hauteurs du Golfe, les oiseaux sont discrets. Tendez l’oreille et ouvrez l’œil.

Camp de César à Monterblanc-Saint Avé

Sur les hauteurs du Golfe du Morbihan, un réseau de sentiers et de chemins permet la découverte de cet environnement naturel, calme et verdoyant, aux senteurs d’ajoncs et de landiers. Si l’observation des oiseaux d’eau ne requiert pas de talent particulier, il en est tout autre pour les oiseaux des bois, du bocage et de la lande. Alors à vos oreilles et vos yeux aguerris !

Observatoire des marais du Duer - © A.Lamoureux

Réserve du Duer à Sarzeau - © A.Lamoureux

Observer les oiseaux avec David Lédan

La Presqu'île de Rhuys est un terrain de jeu remarquable pour David. Ce guide ornithologique au service du Parc Naturel Régional (PNR) du Golfe du Morbihan fut longtemps aux avant-gardes pour faire avancer le projet de classement. Pas étonnant qu'il soit désormais en charge du volet ornithologique : "Mon rôle est d'assurer l'équilibre entre développement touristique et économique mais aussi la préservation de la biodiversité des espaces". David Lédan est aussi un photographe animalier de talent dont les œuvres capturées au téléobjectif sont régulièrement exposées sur la Presqu'île de Rhuys.

Suivez le guide !

Découvrez les prochaines dates des sorties ornithologiques proposées par l'Office de Tourisme et David Lédan : consultez l'agenda.

Poursuivez votre visite du Golfe du Morbihan